Que faut-il savoir sur le marché du gambling en Belgique ?

Si le marché du gambling belge n’est pas très connu, il n’est pas moins un secteur bien établi. Légalisé en 2002, cette activité est à ce jour l’une des mieux régulée. La légalisation est entrée en vigueur alors que la majorité des pays européens ne reconnaissait pas ce marché.
En 2009, la Belgique a voté une loi imposant la fusion entre les jeux de hasard (comprenant les jeux d’argent et les paris) réalisés en ligne et ceux réalisés physiquement (casinos, bureaux de tabac, etc.). Par conséquent, si une entreprise souhaite se lancer sur le marché du gambling en ligne, elle se doit également de posséder une licence pour le gambling “classique”. A noter que les jeux proposés doivent être les mêmes, et ce quel que soit le canal de distribution. Une seule contrainte : le gouvernement limite le nombre de licences accordées.

Trois grands types de licences peuvent être fournies par le gouvernement belge :
- A : Casino business operation
- B : Gambling arcade operation
- F1 : Wage and betting service operation
Ce n’est qu’une liste non exhaustive car il existe beaucoup d’autres licences. Pour les découvrir, rendez-vous sur le site de la Commission des jeux de hasard belge.

La Commission chapeaute toutes les lois et régulations en lien avec l’industrie des jeux de hasard dans le pays. Le montant des amendes reçues par les fournisseurs et les utilisateurs peut être exorbitant ! Pour les fournisseurs de jeux, ces amendes vont de 100 à 100 000 €. Pour les joueurs, le montant peut atteindre jusqu’à 25 000 €. Ces amendes peuvent paraître excessives mais elles servent d’outil de dissuasion pour être sûr que fournisseurs comme joueurs respectent bien le cadre législatif.

Le marché du gambling belge fonctionne très bien car il est à la fois reconnu comme un marché légal tout en étant strictement régulé. Tout opérateur agissant illégalement est rapidement écarté de la Commission des jeux de hasard belge. En 2013, cette liste comprenait plus de 70 sites de jeux.

Pour être sûr des sites accrédités, voici la liste des 10 sites actuellement reconnus par la Commission.

Si vous souhaitez rester à jour sur le marché du gambling, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter ! Notre prochain focus : le marché allemand.

Abonnez-vous à la newsletter

Partagez l'article :